Plateforme de Mécanique des Fluides Environnementale

Renforcer l’axe de recherche environnementale, apporter des réponses aux besoins actuels et futurs de connaissances pour promouvoir le développement durable et agir de façon positive sur les changements climatiques.

Quatre laboratoires sont  aménagés pour recevoir des installations hydrauliques de tailles diverses et développer dans des conditions optimales des recherches sur les écoulements et leurs interactions avec le milieu naturel.
Ces aménagements sur une superficie de 1700 m2 posséde 4 réservoirs enterrés (300 m3 en liaison directe avec La Garonne) se situent dans une gamme intermédiaire parmi les équipements à disposition de la communauté scientifique européenne et permettent de conforter les pratiques de changement d’échelles de la modélisation.

Les coopérations dans le cadre de la Plateforme de Mécanique des Fluides Environnementale se déclinent dans les domaines suivants, sur lesquels de nombreuses actions de recherche originales sont en cours :

  • Rivières : modélisation des crues rapides (coopération SCHAPI), interaction nappe/rivière, interaction écoulement/biofilm (coopération Ecolab), influence des hétérogénéités des fonds transferts de matière dissoute et particulaire (IFREMER, Ecolab), interaction écoulement – habitat piscicole (OFB, U. Michigan)
  • Littoral : (érosion de plages, érosion falaises, dunes sous marines, dispersion algues, suspensions sédimentaires en estuaires, dynamique tourbillonnaire)
  • Atmosphère : Ondes de relief, turbulence atmosphérique, dispersion sillages avions (coll CNRM),
  • Milieux souterrains : pollution, stockage des déchets, biofilms et biodégradation, intrusions salines, fonctionnement des nappes, karsts

    La plupart de ces thèmes font déjà l’objet de coopérations avec des laboratoires du réseau toulousain Terre Vivante et Espace (TVE), du RTRA Sciences et Technologies de l’Aéronautique et de l’Espace et des organismes partenaires comme OMP, CNRM, CEMAGREF, OFB, Météo France, SHOM, IFREMER.