Une nouvelle machine à l’atelier, au service de la recherche expérimentale !

Un centre d’usinage à commandes numériques de 3.6 tonnes est arrivé récemment à bord d’un gros camion équipé d’une grue !
La machine a trouvé sa place dans le spacieux atelier de l’IMFT, juste à côté de la fraiseuse conventionnelle dont elle va compléter la gamme de compétences.

Elle présente en effet les mêmes fonctions de base que la fraiseuse, mais elle est programmable et dispose d’autres atouts qui vont faciliter le travail d’usinage.

Dotée de 24 outils montés sur un chargeur, cette machine va pouvoir produire des formes jusque-là impossibles, notamment rondes car elle travaille en trois axes simultanés et elle est pré-équipée pour recevoir un quatrième axe ; elle fera également gagner beaucoup de temps aux utilisateurs en permettant, par exemple, la duplication de pièces.

Comme la fraiseuse classique, elle permet de travailler sur tous types de matériaux (acier, inox, plastique, laiton, PVC…).
Pas question de jeter la fraiseuse conventionnelle pour autant, puisqu’elle permettra de travailler sur des pièces de grandes dimensions et d’effectuer des retouches.

Gilles Albert et Laurent Mouneix seront les utilisateurs dédiés et devraient pouvoir programmer très prochainement la machine de deux façons différentes : en conversationnel, mode convivial, ou bien en normes ISO, mode plus complexe utilisant des codes normalisés présentés sous forme de chiffres et de lettres, et permettant de prendre en compte des paramètres plus fins.

Centre d'usinage
Module latéral d'accès aux outils
Chargeur outil
Pupitre de commande
Les différents outils