Partenaires

CNRS INPT UPS



Rechercher

Sur ce site


Accueil > Evénements Scientifiques > Soutenances de Thèses et HDR > Thèses et HDR 2020 > Thèse Baptiste Brun-Cottan - 12 novembre

Thèse Baptiste Brun-Cottan - 12 novembre

2 novembre

Etude biomécanique de la socliose idiopathique de l’adolescent par l’équilibre du rachis et la poromécanique des tissus."

Soutenance de thèse Baptiste Brun-Cottan

Jeudi 12 Novembre à 10 h 00 - Amphithéâtre Nougaro (Visioconférence)

Résumé :

Ce travail interdisciplinaire porte sur la compréhension des phénomènes évolutifs des scolioses idiopathiques de l’adolescent. Ces scolioses, caractérisées par une déformation dans les trois plans de l’espace, touchent environ 3 % des enfants, et requièrent, pour 10 % d’entre eux, une intervention chirurgicale lourde. Afin d’améliorer la prise en charge des patients, il est nécessaire de comprendre les phénomènes mécaniques multi-échelles impliqués dans l’évolution de la déformation. A cette fin, un modèle énergétique, basé sur une hypothèse d’équilibre d’ensemble du rachis, a été développé. Les paramètres mécaniques effectifs d’un modèle tridimensionnel original sont quantifiés à partir des données cliniques issues de l’Hôpital des Enfants de Toulouse, c’est-à-dire à partir de radiographies frontales et sagittales. L’approche numérique consiste à résoudre un problème inverse qui s’appuie sur la méthode des adjoints ainsi que sur des techniques de régularisation par pénalisation. A une échelle inférieure, celle du segment vertébral, les résultats sont comparés à ceux d’un modèle poromécanique. L’étude de ces paramètres effectifs sur une cohorte de patients a permis de mettre en avant plusieurs critères caractérisant les possibles évolutions de la pathologie. En particulier, l’évolution temporelle des raideurs effectives moyennes dans le plan frontal pourrait permettre de discriminer les scolioses stables et instables. Les perspectives de ce travail visent à utiliser ce modèle et le code numérique associé pour l’aide au planning chirurgical dans une étude multicentrique.