Partenaires

CNRS INPT UPS



Rechercher

Sur ce site


Accueil > Publications du laboratoire > Thèses et HDR > Thèses et HDR 2013 > Simulation numérique directe et étude expérimentale de l’ébullition nucléée : Application aux moteurs d’Ariane V.

Simulation numérique directe et étude expérimentale de l’ébullition nucléée : Application aux moteurs d’Ariane V.

3 décembre 2013

Simulation numérique directe et étude expérimentale de l’ébullition nucléée : Application aux moteurs d’Ariane V.

sous réserve d’autorisation de soutenance par les rapporteurs

Résumé :
Ce travail de thèse porte sur l’étude, numérique et expérimentale, des
mécanismes physiques intervenant lors de l’ébullition nucléée. Les
expériences ont été réalisées en microgravité à l’aide d’une fusée
sonde, alors que l’étude numérique a été conduite avec un code de
simulation numérique directe.
Lors du travail expérimental, une étude comparative a été menée sur
les échanges thermiques obtenus en 1G et en 0G. De plus, L’expérience
en fusée sonde a permis de mettre en lumière l’influence de la
configuration de l’ébullition, en microgravité, sur le transfert
thermique.
Enfin, des modèles ont été intégrés à l’outil numérique, afin d’être
en mesure de simuler des cas tests de nucléation. Par la suite, une
étude paramétrique a été réalisée sur les différents mécanismes
intervenant lors de l’ébullition nucléée.

Jury :

  • Catherine Colin (Directeur)
  • Sébastien Tanguy (Directeur)
  • Peter Stephan,
  • Pierre Colinet,
  • Stephane Zaleski,
  • Vadim Nikolayev et
  • Benjamin Legrand

    Thèse INPT