Partenaires

CNRS INPT UPS



Rechercher

Sur ce site


Accueil > Evénements Scientifiques > Conf’luences > Conf’luences 2017 > La récupération des énergies marines renouvelables : un état de l’art

La récupération des énergies marines renouvelables : un état de l’art

23 octobre

La récupération des énergies marines renouvelables : un état de l’art

Confl’uence Aurélien Babarit - Laboratoire de recherche en Hydrodynamique, Énergétique et Environnement Atmosphérique (LHEEA)

Mercredi 22 novembre à 10 h 00 - Amphithéâtre Nougaro

Sous le terme « énergies marines renouvelables », on regroupe en fait plusieurs sources énergétiques de nature très différentes. Ce sont l’énergie du vent en mer, l’énergie des marées, l’énergie des courants marins, l’énergie des vagues, l’énergie thermique des mers et l’énergie des gradients de salinité. Combinées, elles représentent un formidable gisement énergétique encore largement inexploité.
Si l’énergie du vent en mer a atteint un stade commercial en ce qui concerne l’éolien posé au fond (notamment en Europe du Nord), les degrés de maturité technologique et commerciale sont plus divers pour les autres filières. Dans cette présentation, on discutera les gisements énergétiques par filière énergétique et les technologies de récupération (prototypes, fermes pilotes, parcs commerciaux) afin de brosser un état des lieux de la récupération des énergies marines renouvelables. Enfin, on discutera les défis techniques et scientifiques rencontrées par chaque filière.

Voir l’affiche