Partenaires

CNRS INPT UPS



Rechercher

Sur ce site


Accueil > Services d’appui à la recherche > Systèmes, Réseaux, Logiciels

Réalisations

9 février 2010

En 2006, afin d’améliorer la protection du laboratoire contre les attaques extérieures, nous avons fait l’acquisition d’un Firewall d’entrée de site capable de supporter le trafic Gigabit de notre réseau. Celui-ci arrête quotidiennement plus de 2000 attaques et offre des fonctionnalités de filtrage avancées. Il est en redondance avec un autre équipement équivalent de moindre performance.

En 2006-2007, nous avons commencé une refonte complète de notre architecture réseau, de façon à garantir de meilleures performances, la fiabilité du réseau, et de faciliter sa maintenance. Plusieurs équipements ont été achetés, commutateurs Gigabit et routeur Gigabit.

En 2007-2008, nous avons déployé un réseau Wi-Fi sécurisé et performant sur l’ensemble du laboratoire (17 bornes déployées qui couvrent l’ensemble du laboratoire avec une possible évolution vers de la téléphonie sur Wi-Fi). Un réseau spécifique a été créé pour accueillir de manière très simple les invités tout en garantissant un maximum de sécurité et de traçabilité.

Afin de faire face aux volumes de données en forte augmentation, un nouveau robot de sauvegarde a été mis en place avec une capacité brute de 30 To. En ce qui concerne les données expérimentales, un serveur d’archivage sécurisé d’un volume de 10 To a été déployé.

Suite à l’arrivée du nouvel ingénieur début 2008, l’architecture des serveurs centraux (mél, authentification, etc) a été complètement repensée. La virtualisation de tous les serveurs sur une architecture physique de type SAN a été initiée. La première étape a été réalisée avec l’achat de deux nouveaux serveurs attachés à une baie de disque haute performance. Cette évolution se poursuit en 2009 avec la création d’une nouvelle salle serveur dans un autre bâtiment pour assurer une meilleure redondance des services.

En 2008-2009, l’installation complète d’une salle de visio-conférence haute définition a été réalisée. Elle peut accueillir jusqu’à 15 personnes et permet d’ores et déjà des collaborations plus faciles avec les partenaires éloignés tout en limitant les déplacements coûteux.

Au cours de ces années, de nombreux développements ont été réalisés afin d’automatiser le fonctionnement du système d’information du laboratoire. On pourra noter en particulier le déploiement d’une nouvelle application de gestion des publications scientifiques (plus de 2100 publications référencées à ce jour), ou la mise en place d’un système de gestion de contenu pour notre site Intranet qui permet de déléguer au plus près de l’information l’alimentation de notre site.

Nous travaillons aussi en étroite collaboration avec nos tutelles respectives, et en particulier nous intégrons le système d’information de l’Université de Toulouse afin de faire bénéficier nos utilisateurs des futures applications partagées.

Les perspectives de projets majeurs pour le service dans les années qui viennent sont nombreuses :

  • Refonte du système téléphonique du laboratoire
  • Après la mise en production du site Intranet, nous allons étudier la migration du site Internet du laboratoire vers un outil de gestion de contenu
  • Finalisation de l’architecture serveurs par la mise en place de mécanismes haute disponibilité
  • Déploiement d’un serveur Windows 2008 pour la gestion du parc Windows