Partenaires

CNRS INPT UPS



Rechercher

Sur ce site


Accueil > Groupes de Recherche > Particules, Sprays et Combustion > Sprays, combustion turbulente et thermoacoustique > Etude de la combustion turbulente diphasique et supercritique

Etude de la combustion turbulente diphasique et supercritique

14 janvier 2013

La combustion turbulente est omniprésente dans tous les systèmes utilisant la combustion. C’est aussi un sujet bien connu dans le groupe PSC (voir par exemple les chapitres sur la combustion turbulente dans le textbook sur la combustion écrit avec le Dr D. Veynante (EM2C Paris) : [http://elearning.cerfacs.fr/combust...])

Dans le groupe PSC, la spécificité des études en combustion turbulente est leur caractère multiphasique et donc le traitement des écoulements chargés en gouttes (kérosène, essence) ou en particules solides (charbon). Le groupe PSC étudie aussi des cas où il n y a plus ni gouttes ni gaz (écoulements supercritiques dans les moteurs fusée). Le champ ci-dessous montre une DNS de combustion H2/O2 dans les conditions du moteur Vulcain d’Ariane 5 (thèse A. Ruiz).

Une autre particularité est l’étude du lien entre combustion turbulente et acoustique (le domaine de la thermoacoustique) qui a mené au projet ERC démarré en 2013 [http://intecocis.inp-toulouse.fr].